Posted on

Effie : le robot qui repasse le linge

Depuis quelques années, les robots sont devenus de plus en plus performants et ils ont permis d’alléger plusieurs tâches ménagères et même les exécuter sans l’intervention d’une personne physique. Mais, jusqu’à ce moment, il y a d’autres tâches complexes que les machines ne peuvent pas les faire. C’est pourquoi il reste beaucoup de travail à faire pour inventer des appareils pour résoudre ces problèmes. Une de ces tâches difficile est le repassage des vêtements.

Une startup britannique a pu concevoir un robot appelé Effie capable de repasser le linge automatiquement. On n’a qu’à déplier un bras sur lequel on accroche les vêtements fraîchement sortis de la lessiveuse grâce à des cintres fournis par le fabricant. Ces cintres sont spécialement conçus pour s’adapter à tout type de linge. On appuie sur un bouton pour démarrer le repassage. La machine a besoin de 3 minutes pour repasser chaque pièce et de 6 minutes de plus pour la sécher. Enfin, on a qu’à plier le linge et le mettre dans le panier.

La porte coulissante du robot s’ouvre et le linge est amené à l’intérieur où les plis sont éliminés avec de la vapeur d’eau, puis il sera séché et si on le désire les vêtements seront aussi parfumés.

Effie peut repasser 12 pièces à la fois. Et on ne risque pas d’endommager les fibres sensibles car cette machine peut repasser plusieurs types de textile comme du coton, du polyester, de la viscose, de la toile denim…

Ce robot mesure 1m 28 cm de haut, 25 cm de large et 80 cm de long. Et on peut le déplacer facilement grâce à des roulettes. Au lieu de le brancher à une entrée d’eau, on doit remplir son réservoir. Et puisqu’il peut parfumer le linge, on doit installer une capsule de parfum.

On peut contrôler l’appareil via un petit écran LCD ou en utilisant un smartphone ou une tablette, après l’installation d’une application mobile, qui nous permet aussi de suivre l’avancement du cycle, d’ajuster les paramètres du robot et d’acheter en ligne des cintres et des cartouches de parfum.

Les inventeurs d’Effie sont Rohan et Trevor, deux jeunes âgés 27 ans. Rohan est un ingénieur diplômé de la fameuse université Cambridge et Trevor gagner sa vie en concevant des équipements médicaux. Le duo a fabriqué plusieurs prototypes avant de réussir à fabriquer une machine totalement opérationnelle. Elle est composée à partie de 141 pièces fabriquées en utilisant des imprimantes 3 D, des machines à mouler le plastique et une machine à découper au laser. Après leur réussite, ils ont déposé un brevet.

L’idée de concevoir une machine qui repasse le linge automatiquement n’est pas nouvelle. Le principe de fonctionnement et le design du Whirlpool Swash ne sont pas très différents de ceux d’Effie mais il ne pas accueillir qu’une seule pièce de linge à la fois. Le LG Styler peut accepter quatre pièces mais il est trop cher (1 999 dollars !). Donc, pour un prix de 900 dollars seulement et une capacité de 12 pièces, Effie a de grandes chances de réussite.

Posted on

Qu’est-ce que ce passe si on utilise la technologie des TGV dans les lave-linges ?

Le « maglev washing machine » est lave-linge innovant conçu par Jakub Lekes. Cette laveuse est révolutionnaire puisque le tambour cylindrique tournant autour d’un axe est remplacé par une sphère tournant autour d’un point. Le lavage sera plus efficace car le tambour sphérique peut tourner autour de plusieurs axes.

La sphère est suspendue en l’air en utilisant la technologie de la lévitation magnétique. C’est la même technologie utilisée dans le TGV qui permet de maintenir tout en train suspendu en l’air à quelques millimètres du sol.

Il y a des électro-aimants sur la surface du tambour et d’autres dans le châssis de l’appareil. Ces derniers sont divisés en deux groupes : la fonction du premier groupe est d’assurer la lévitation magnétique et le deuxième groupe assure la rotation multidirectionnelle du tambour.

L’utilisation de la sustentation magnétique permet d’éliminer la résistance au roulement. La laveuse sera plus silencieuse, plus fiable et plus économique.

Pour le moment, le « maglev washing machine » n’est qu’un concept, il n’y a pas de prototype fonctionnel.

Posted on

L’increvable : un lave-linge innovant qui peut durer 40 ans !

L’increvable est un lave-linge innovant « made in France » conçu pour durer 40 ans (oui, 40 pas 5 ans comme les lave-linges de nos jours). C’est l’idée du Julien Phedyaeff, un jeune designer Français, diplômé de l’ENSCI (école nationale supérieure de création industrielle). Son but est de lutter contre l’obsolescence programmée. L’increvable était présenté au CES 2018.

L’increvable n’était qu’une simple idée que Julien a eue lorsqu’il était en train de préparer son projet de fin d’études. Mais son idée a reçu une grande attention médiatique lorsqu’il l’a présenté à l’exposition annuelle de l’Observeur du design en 2015 à Paris. De plus, de nombreux organismes Français ont décidé de le supporter pour concrétiser son concept. On peut citer, à titre d’exemple, Bpifrance qui va sponsoriser le projet et le fameux Dassault Systèmes qui va aider par ses compétences techniques. Ils espèrent pouvoir la commercialiser courant 2018.

Pour atteindre son but (une durée de vie de 40 ans), Julien a conçu une machine à laver qui facilite démontabilité et la réparabilité au lieu d’avoir des composants soudés et collés. Donc on ne va pas jeter toute une machine à cause d’un petit fusible grillé.

La façade de l’appareil peut être enlevée sans outils facilitant énormément la diagnostique et la maintenance. Et elle est personnalisable aux goûts de l’usager pour s’harmoniser simplement avec le décor de la pièce où elle est placée. Il peut laver et essorer 8 kg de linge.

Il aura des vidéos explicatives pour guider l’utilisateur pas-à-pas afin de diagnostiquer et réparer la machine à laver sans l’intervention d’un technicien qualifié. Ce qui va réduire les frais de maintenance.

Le lave-linge sera livré en kit. Et c’est à l’utilisateur de l’assembler. Ce mode de livraison a plusieurs avantages. Il permet de réduire le coût de la machine et de rendre le déménagement et la livraison plus faciles. De plus un consommateur qui a assemblé sa machine sait surement comment la réparer.

En plus de la grande attention médiatique et du support fourni par de nombreux organismes français, « l’increvable » a reçu plusieurs prix. On peut citer le prix Pépite-Tremplin du ministère de l’éducation et de la caisse des dépôts, le prix de l’appel à la Green Tech du ministère de l’environnement et le prix Switch Up challenge du l’entreprise américaine Cisco qui « soutient l’innovation technologique au service d’une société plus juste, plus durable, plus accessible et plus connectée ».

L’increvable sera disponible sur le marché bientôt.

Source : http://lincrevable.com/fr/

Posted on

Laundroid : le robot qui peut plier le linge

Les robots deviennent de plus en plus performants et peuvent exécuter des tâches de plus en plus complexes. C’est le cas de Laundroid qui est un robot capable de plier le linge. C’est une bonne nouvelle pour ceux qui n’aime pas cette corvée.

Le lavage du linge se fait automatiquement grâce à la lessiveuse, de même pour le séchage. Mais pour le moment on n’a pas une machine qui peut plier les vêtements automatiquement, une corvée à laquelle on consacre 375 jours, en moyen, de nos vies.

C’est pourquoi la startup japonaise « Seven Dreamers » a conçu le robot Laundroid en partenariat avec d’autres entreprises japonaises comme le géant de l’électronique Panasonic et Daiwa House. Il était présenté au CES 2018 (Consumer Electronic Show) qui est le plus grand salon de high-tech au monde qui se déroule du 9 au 12 janvier 2018.

Laundroid est le résultat de longues années de recherche et développement et de plus de 60 millions de dollars de dépenses. C’est un grand investissement pour un grand défi : concevoir une machine qui peut reconnaitre les différents types de vêtements (t-shirt, short, pantalon…) les plier, les trier selon des critères choisis par l’utilisateur et les mettre dans l’étagère correspondante. L’utilisateur peut contrôler l’appareil par son smartphone ou sa tablette grâce à une application mobile.

L’appareil ressemble à réfrigérateur. Il n’y a pas d’éléments apparents. Tout est caché dans une boîte noire qui contient des secrets technologiques permettant de reconnaitre, plier et ranger les vêtements. L’entreprise n’a pas expliqué le principe de fonctionnement de leur robot. Ils ont juste mis un T-shirt en boule dans le tiroir de la machine et après 4 minutes on a obtenu un T-shirt plié.

Laundroid est en cours de développement. Les concepteurs essayaient de rendre le pliage plus rapide et de diminuer le prix de l’appareil. Il sera commercialisé en 2020.

Posted on

Giradora : une initiative pour une meilleure Amérique latine

Giradora est un lave-linge à pédales conçu par Alex Cabunoc et Ji A You qui sont deux étudiants en design. Lorsqu’ils ont visité le Pérou dans le cadre du programme « safe agua » qui a pour but d’assurer l’approvisionnement en eau potable pour les habitants. Ils ont remarqué que beaucoup de Péruvien vivent dans des conditions pénibles en particulier les femmes qui passent de longues heures en lavant le linge manuellement.

Donc ils ont décidé de concevoir Giradora. Cette petite machine à laver à pédales a plusieurs avantages. Elle allège la corvée de cette tâche ménagère. Auparavant, les femmes passaient plusieurs heures pour laver le linge à la main dans une position courbée qui peut provoquer des problèmes de dos. Avec Giradora, elles n’ont qu’à mettre de l’eau, de la lessive et les vêtements sales dans la machine, et puis fermer un couvercle sur lequel elles s’assoient pour actionner une pédale. Le lavage ne dure que quelques minutes.

Cet appareil n’a pas besoin d’électricité, on fait tourner le tambour par l’action d’une pédale au lieu d’un moteur électrique. Ce qui rend cette machine idéale pour les populations ne bénéficiant pas d’un accès à l’électricité. Son pris est réduit car elle est destinée pour être vendu dans les pays en voie de développement. Ils ont commencé par la tester en Pérou, mais les inventeurs de la machine espèrent distribuer 150 000 unités dans le reste des pays de l’Amérique latin puis l’Inde.

Posted on

Deux robots qui peuvent repasser et plier le linge

Si tu n’aimes pas la corvée de repassage et de pliage. Cet article contient deux bonnes nouvelles. Deux startups ont pu concevoir deux robots innovants capables de faire ces deux tâches ménagères ennuyantes automatiquement.

Effie : le robot qui repasse vos vêtements

Effie est un robot conçu par la startup britannique ayant le même nom qui permet de repasser, de parfumer et de sécher le linge. C’est une bonne nouvelle pour ceux qui n’aime pas la corvée de repassage. Il mesure à peu près 25 cm de large, 80 cm de long et 1m 28 cm de haut, c’est presque la taille d’une petite bibliothèque. On peut le déplacer facilement puisqu’il est équipé par des roulettes.

L’utilisation d’Effie est simple. On prend les vêtements du panier à linge. On les accroche sur un bras en utilisant des cintres spécialement conçus par le constructeur qui s’adaptent à tout type de linge. On peut accrocher 12 pièces de différentes tailles (pantalons, chemises, t-shirt…), la machine peut repasser différents types de textile comme du coton, du polyester, de la toile denim… Puis, on doit remplir le réservoir d’eau et installer une capsule de parfum. Enfin, on appuie sur le bouton de démarrage.

On peut aussi utiliser une application mobile pour contrôler l’appareil à partir d’un smartphone ou une tablette. De plus, cette application permet de suivre l’avancement du cycle, de régler les paramètres de l’appareil et de commander des capsules de parfum et des cintres.

Une porte coulissante s’ouvre et les vêtements sont amenés vers l’intérieur de la machine où ils sont chauffés et humidifiés avec de la vapeur qui enlève les plis. Durant le repassage, les vêtements sont aussi parfumés (plusieurs arômes sont disponibles). Le repassage de chaque pièce dure 3 minutes et le séchage dure 6 minutes. Les concepteurs de cette machine disent qu’elle réduit le temps de repassage de 95 %. Ce robot sera disponible à la précommande au mois d’avril 2018 pour 900 $.

Foldimate : le robot plieur de linge

La startup américaine foldimate a conçu un robot éponyme qui peut plier les vêtements. Le pliage n’est pas totalement automatique car on doit l’alimenter par le linge pièce par pièce.

Il coûte 980 $. Il a besoin de 4 minutes pour plier 40 pièces. Et il a la même taille d’une laveuse à chargement par le haut. Son poids est à peu près 30 kg.

Cette machine est conçue pour plier les vêtements de taille moyenne (t-shirt, chemises…). Mais elle ne peut pas plier ni le linge de grande taille (linge du lit, manteaux…) ni celui de très petite taille (chaussettes, sous-vêtements…).

Foldimate est en phase de développement et il sera mis au marché fin 2019. Ils ont en train de négocier un partenariat avec le géant de l’électroménager BSH (maison mère de Bosch et Siemens).

Ce robot était déjà présent au CES 2017 et il est à nouveau présenté au CES 2018 dans une version améliorée. La version précédente permet aussi de défroisser et parfumer le linge. Mais ils ont décidé de se restreindre au pliage pour le rendre plus rapide et efficace. Pour le modèle de l’année précédente, on doit accrocher les vêtements en utilisant des pinces. Pour le modèle de 2018, on doit alimenter la machine par le linge pièce par pièce.

Posted on

Accessoires de camping

Le camping est une occasion pour se détendre, oublier le téléphone qui sonne en permanence, la boîte mail et s’éloigner du stress imposé par notre mode de vie moderne. Cependant, on doit prendre quelques appareils avec nous pour jouir d’un camping confortable :

-Un smartphone : Il peut remplacer plusieurs accessoires de camping, on n’a qu’installer une application mobile et le téléphone fera le boulot. Par exemple, au lieu d’amener une moustiquaire on installe l’application « Anti-Mosquito » qui permet de générer des ondes ultrasonores capables de repousser les insectes pour qu’on puisse jouir d’un bon sommeil. On peut l’utiliser aussi comme une torche, boussole, guide de survie hors-ligne…

-Une mini machine à laver : c’est un mini lave-linge portable, compact et léger. Mais il est basique. Il a au maximum deux programmes de lavage pour le linge délicat et normal. Il n’est pas équipé toujours par la fonction essorage et l’eau doit être changée manuellement. Sa capacité est limitée et ne dépasse pas souvent 4 kg de linge qui est généralement suffisant pour un voyage puisqu’on ne va pas emporter toute sa garde-robe. Mais il a plusieurs avantages qui le rendent idéal pour le camping. Son poids est réduit et n’excède pas généralement 5 kg (poids d’une pastèque). Ses dimensions sont miniatures relativement à une machine laver traditionnelle (presque les mêmes dimensions d’une glissière). Il n’a pas besoin d’une installation particulière, on met de l’eau, de la lessive et les vêtements sales directement dans le tambour et on commence le lavage.

-Un chargeur solaire : Il nous permet de recharger les batteries de l’appareil photo, de la lampe de poche et en particulier du smartphone qui se décharge vite. Il faut choisir un chargeur qui est étanche, antichoc et léger.

-Un sac étanche : il peut protéger les affaires sensibles à l’eau (petits appareils électriques, vêtements, nourriture…) lors des brèves immersions. Il est utile pour le camping, randonnée et en particulier pour la pratique du kayak.

-MRE (Meal Ready to Eat = repas prêts à manger) : c’est un repas en conserve. Il se distingue par sa longue durée de conservation qui peut atteindre 7 ans. Il n’a pas besoin de réfrigération. Le packaging est souvent étanche, Léger et résistant aux chocs. Il contient généralement des aliments en conserve, précuits et lyophilisés, boisson en poudre (jus, thé…). Il est destiné pour être utilisé par les militaires mais on peut aussi l’utiliser pendant les opérations de secours, humanitaires, le camping ou si on n’a pas le temps ou le matériel nécessaire pour cuir un repas.

-Tablettes de combustible solide : ce sont des petits carrés blancs sans fumée et qui ne laissent pas de cendre, mais un résidu noir gluant se forme en dessous de la marmite. Une seule tablette peut être utilisée pour bouillir 500 ml d’eau en moins de 10 minutes. On peut l’utiliser pour cuir, chauffer un repas ou pour allumer un feu de camping. Ces tablettes sont légères et de taille réduite (presque la taille d’un petit carré de chocolat). Elles sont souvent utilisées avec un mini réchaud compact et pliable qu’on peut mettre dans une poche, ou on peut simplement couper en canette en deux et utiliser sa partie inférieure.

-Couverture de survie : c’est une couverture en plastique qui a deux faces une face dorée et une autre argentée. Elle permet de réduire les pertes de chaleur et réfléchit environ 90 % du rayonnement ce qui permet de lutter contre l’hypothermie. Il y a des couvertures à usage unique et d’autres réutilisables. Elle est légère et pèse environ 50 g. Elle peut aussi protéger du vent et de l’humidité.

Posted on

Meilleur panier à linge trieur 3 bacs – trieur linge sale 3 compartiments pas cher

panier à linge trieur 3 bacsLe panier à linge trieur à 3 bacs permet de séparer les différents types de linge (blanc, coloré, délicat…) facilement. Chaque type de tissu est à sa place, on n’a qu’à lancer la machine. Il en existe plusieurs modèles, le meilleur choix est le panier basics.

Panier à linge trieur 3 bacs Basics

Basics est panier trieur de linge ayant 3 bacs. Ils sont amovibles et ils sont suspendus sur une structure en acier inoxydable. On peut prendre chaque sac et verser son contenu dans le lave-linge.

Les sacs sont en poly coton. Le tissu lui-même est lavable mais puisqu’ils sont attachés à des poignées métalliques, on ne peut pas les nettoyer par une machine à laver, on peut soit les laver à la main soit les essuyer par un chiffon humide. Je pense que le fabricant peut améliorer ce produit en ajoutant des velcros de façon à rendre les poignées détachables.

Le transport de ce trieur de linge sale est facile car il est équipé par des roulettes multidirectionnelles qu’on peut bloquer par des freins. Ou on peut transporter chaque sac individuellement car ils ont des poignées.

Les dimensions de chaque sac sont 23 * 38 * 56 cm (largeur * longueur * hauteur). Ce panier à linge trieur à 3 bacs est livré en kit, le montage est facile à faire. La profondeur de tout le panier est 46 cm, sa largeur est 78 cm et sa hauteur est 82 cm.

trieur linge sale 3 compartiments Wenko 34

Le wenko 34 n’a pas de roulette comme le modèle Basics. Il a trois compartiments de volume 43 litres chacun. Sa largeur est 63 cm, sa hauteur est 57 cm et sa profondeur est 38 cm.

Il a deux inconvénients. Son cadre est fragile, il se plie facilement. Le deuxième problème est au niveau de la livraison. Son emballage est surdimensionné pour un panier à linge pliable qui ne prend pas beaucoup d’espace.
trieur linge sale 3 compartiments
Il est facilement pliable et on peut le ranger aisément. Pour le transporter, on peut utiliser ses deux bretelles. Chaque bac peut être couvert par un filet qui se ferme par une ficelle élastique (ce n’est pas vraiment utile).

La housse est en polyester et elle n’est pas démontable. Alors si on veut le nettoyer, on peut utiliser un chiffon humide.

panier à linge trieur 3 bacs Wenko 62

Le volume de Wenko 62 est 116 litres. La housse est en polyester et elle n’est pas amovible et les 3 bacs ne sont pas indépendants. Il manque des poignées pour pouvoir le porter facilement. Mais, son couvercle est équipé par une poignée et on peut le fermer par un velcro.

Il est équipé par 4 roues pour faciliter le déplacement mais ils n’ont pas des freins. La housse est disponible en trois couleurs : gris, beige et rouge. Ce trieur de linge sale à 3 compartiments est livré presque monté. On le trouve plié et on doit insérer 4 tiges pour qu’il tient debout. Sa largeur, sa hauteur et sa profondeur sont respectivement 56, 60 et 35 cm.

Meilleur modèle à choisir

Vous avez comparé trois modèles de trieur linge sale à 3 compartiments. Chacun à des avantages et des inconvénients ou des points à améliorer.

Le meilleur modèle est le panier basics. Il est facile à monter. Ses compartiments sont amovibles et indépendants. Il a des roulettes avec des freins. Un point à améliorer et rendre les poignées amovibles pour pouvoir laver les sacs en machine.

Le cadre du Wenko 34 est fragile, son emballage est surdimensionné. Il n’a pas des roues et il est pliable, il a deux poignées. Les bacs ne sont ni amovibles ni indépendants. Il n y a pas d’assemblage à faire.

Le Wenko 62 manque des poignées. Ses compartiments ne sont ni amovibles ni indépendants. Il est facile à monter et il est équipé par des roues qui ne sont pas blocables.

Posted on

séchoir à linge extérieur plastique – résine pas cher

séchoir à linge extérieur résine pas cherLe séchoir à linge extérieur plastique ou en résine à l’avantage de ne pas tacher le linge par la rouille et il n’est pas cher. Un des meilleurs modèles est le Metaltex Salina.

séchoir à linge extérieur plastique Metaltex Salina

Le séchoir à linge Metaltex Salina a une bonne capacité d’étendage équivalente à une corde de longueur 20 mètres. Il est fabriqué à 100 % en résine.

Il est pliable. Ses dimensions en le pliant sont 8 x 130 x 56 cm. Donc il est facile à ranger. Et si on l’ouvre, ces dimensions deviennent 116 x 185 x 56 cm.

Selon le constructeur il résiste aux intempéries. Donc on peut le mettre à l’extérieur sans crainte de détérioration de la résine à cause de le soleil et la pluie. Le linge séchera plus rapidement.

Cet étendoir à linge est facile à déplacer. Si la pluie commence à tomber soudainement, on a la possibilité d’amener les habits avec l’étendoir rapidement vers l’intérieur de la maison. S’il n’était pas le cas, on doit ramasser les pièces une par une et les mettre dans le panier à linge. Et nous serons des poussins mouillés ! Une fois placé à l’intérieur de la maison, le linge restera sur l’étendoir pour qu’il sèche lentement.

L’avantage de la résine ou le plastique est le fait qu’il ne s’oxyde pas. Donc, il n’y a pas de risque de tache de rouille.

On peut le verrouiller pour qu’il ne se ferme pas sur les doigts. Mais ce n’est pas très utile, peut-être pour les enfants.

La résine et le plastique sont presque similaires. La résine a une origine naturelle, elle est dérivée des plantes. Le plastique est totalement ou partiellement synthétique. Il est fabriqué à partir des hydrocarbures (substances pétrochimiques).

séchoir à linge extérieur plastique Minky

Ce séchoir à linge est en plastique, il peut être installé à l’extérieur ou à l’intérieur. Il a une forme différente du Metaltex Salina. C’est une bobine contenant deux cordes de longueur totale 30 mètres.

On peut ne pas utiliser toute la longueur disponible. On doit, cependant, enrouler la corde autour du bout en plastique en dessous de l’enrouleur. Sinon la corde s’abaisse sous le poids du linge mouillé qui est souvent lourd.
séchoir à linge extérieur plastique pas cher
On peut aussi acheter des crochets et des chevilles supplémentaires à un prix réduit pour faire l’aller-retour, ce qui peut être pratique pour gagner plus d’espace si on choisit d’installer cet étendoir dans un balcon par exemple. (Le kit de fixation murale est fourni avec le séchoir. On n’a pas besoin d’en Achter sauf pour faire l’aller-retour)

Minky a deux cordes en parallèle relié à des enrouleurs indépendants. Donc on peut les entendre à des longueurs différentes si on le veut.  La bobine peut pivoter librement, elle est amovible et sa cage est résistante à l’ultraviolet.

Une fois les vêtements sont séchés et ramassés. On met la corde en place. Comme ça, on n’a pas besoin de s’abaisser à cause de la corde.

Au contraire du modèle précédent, si ce séchoir est installé à l’extérieur et s’il commence à pleuvoir soudainement on prend plus de temps pour ramasser le linge. Les habits resteront dans le panier à linge jusqu’à il fait beau. Et on doit les remettre sur la corde.

Conclusion

Vous avez pu comparer deux modèles de séchoir à linge en plastique/résine de forme totalement différente : le Metaltex Salina qui a une forme de Tancarville et le Minky ayant une forme de bobine à corde à linge. C’est à vous de choisir le bon modèle qui vous convient.

Dans tous les cas, il n’y a pas de risque de taches de rouille. Le séchage se fait sans consommation d’électricité…

Posted on

Drumi-une mini machine à laver à pédales de camping

C’est une mini machine à laver à pédales de capacité 2,25 Kg créée par l’entreprise canadienne YIREGO. Elle n’a pas besoin d’électricité, il suffit de pédaler pour laver le linge. Donc, elle est idéale pour le camping.

Son poids léger qui est 11 Kg et ses dimensions réduites qui sont 38.1 x 38.1 x 50.8 cm facilitent le transport de cet appareil. Elle utilise 5 litres d’eau par lavage et elle n’a pas besoin d’une prise électrique ni d’arrivée d’eau ou de tuyau d’évacuation.

Cette mini machine à laver nomade et écologique est composée à 40 % à partir de matériaux recyclés. Elle est disponible en précommande pour €. Mais le délai de livraison est trop long, par exemple si on la commande en octobre 2017, on la reçoit au printemps 2018.

Pour utiliser cette mini machine à laver, il suffit de mettre de l’eau chaude ou froide et de la lessive dans le tambour et puis on n’a qu’à pédaler. On a besoin de 3 minutes pour le lavage. Et après changement de l’eau, Il faut rincer le linge pendant 2 minutes. Une fois terminé, grâce à un petit bouton, on vide l’eau usée. Bien sûr, il faut s’assurer de ne pas polluer l’eau.

Elle est disponible en deux coloris (vert et argent). Depuis sa création, Drumi a été améliorée. Elle est devenue plus compacte en gardant la même capacité du tambour pour faciliter de plus le transport et le stockage. Les concepteurs de cette machine ont remplacé les poignets sur les côtés par un poignet par le dessus contenant un mécanisme d’anti-débordement. Le tambour est devenu amovible pour faciliter son nettoyage. Ils ont ajouté des indicateurs du niveau de la lessive et de l’eau.